Le diplôme d'ingénieur ENSMM

Un rayonnement international !

Etre diplômé de l’ENSMM, c’est bénéficier d’une formation solide, reconnue sur le marché du travail, avec une vraie dimension internationale. Une mobilité à l'international, d'au moins trois mois, doit être réalisée sous la forme de semestres d’études, de stages industriels ou dans le cadre d’un double diplôme.

Qu’est-ce que le diplôme ENSMM ?

Habilité par la Commission des Titres d'Ingénieur, le diplôme d’ingénieur ENSMM est accessible par la formation initiale, classique ou par apprentissage, ainsi que par la formation continue.
L’école recrute à Bac + 2 et délivre son diplôme après un cursus de 3 ans, donnant le grade de Master. Ce label offre une reconnaissance internationale au diplôme et permet aux ingénieurs ENSMM d’être très attractifs sur le marché mondial du travail.

Les thématiques du diplôme consistent à appréhender l’ingénierie des systèmes, principalement micromécaniques, aux microsystèmes acousto-opto-électroniques, pour concevoir et réaliser les produits du futur, dans les secteurs du transport (principalement aéronautique et spatial), du luxe et de la précision, de l’instrumentation, du biomédical, ainsi que de l’énergie et de l’environnement.

Le double diplôme, un atout de choix

Il est possible de donner une envergure supplémentaire au diplôme, en choisissant de suivre un cursus entre deux établissements partenaires de l’ENSMM, en France ou à l’étranger. L’étudiant qui fait ce choix bénéficie ainsi d’un double diplôme, qui couronne son parcours dans les deux établissements.

A l’étranger, les étudiants peuvent suivre un séjour de 18 mois dans l’une des neuf universités ou écoles partenaires. Ajouté au trilinguisme, ce double diplôme est une porte ouverte vers les plus grandes entreprises internationales. Les partenaires sont :

  • la Hochschule de Karlsruhe et l’Université d’Ilmenau en Allemagne,

  • l’Université d’Uberlandia au Brésil,

  • l’Université de Sherbrooke au Canada,

  • l’école d’ingénieur de Barcelone en Espagne,

  • l’Université de Turin en Italie,

  • l’Université de Tokyo au Japon,

  • l’école d’ingénieur de Rabat au Maroc,

  • et l’Université d'Ivanovo en Russie.

Au niveau national, le réseau national Polyméca offre aux étudiants un parcours bi-diplômant en 4 ans. L'élève effectue la première et la deuxième année de sa formation dans l'école où il est admis, puis a la possibilité d'effectuer sa seconde deuxième année et sa troisième année dans une autre école du réseau. Il peut ainsi faire valoir des compétences élargies.
Polyméca rassemble l’ENSMM et l'ISAE-ENSMA de Poitiers, l'ENSIAME de Valenciennes, SUPMÉCA à Paris, l'ENSTA Bretagne de Brest et l'ENSCI de Limoges.

Une poursuite d’études prestigieuse

Les élèves ingénieurs diplômés peuvent poursuivre leurs études en thèse, en s’inscrivant à l’école doctorale SPIM, Sciences pour l'ingénieur et microtechniques, en partenariat avec l’Université de Franche-Comté, et ainsi obtenir le diplôme de Docteur en Sciences pour l'Ingénieur et Microtechniques

Une entrée sereine dans la vie active

Les débouchés sont assurés dans des secteurs d’activités de pointe tels que l’aéronautique et le spatial, où 23% des diplômés trouvent du travail. Le domaine du luxe, avec près de 20%, suit ce classement juste avant le secteur automobile avec plus de 11% d’embauches. Les fonctions de nos ingénieurs, suivant les dernières enquêtes sur nos diplômés, montrent que l’ingénierie avec 26% d’emplois, suivie par la recherche et le développement avec 19%, sont la preuve d’une grande qualité de recrutement dans des fonctions valorisantes. La conception, la production et les méthodes sont les autres secteurs où les ingénieurs ENSMM sont très présents.