Marie-Anne Grellier

Formation initiale | Cheffe de projet dans l'aérospatiale

L’ENSMM, école de la réussite !

Marie-Anne Grellier est une ancienne élève de l’ENSMM. Aujourd’hui cheffe de projet travaillant sur les futurs lanceurs Ariane 6 et Vega C, elle revient sur sa carrière.

Un réel prolongement des cours de l’ENSMM

A peine diplômée, j’ai eu la chance d’intégrer Snecma groupe Safran en tant que chargée d’affaires pour les investissements des moyens de production des carters des moteurs d’avion. J’ai découvert la « vraie » vie de production, avec une application quotidienne des cours de Christophe Dielemans ! Centre d’usinage, robots de soudage et d’ébavurage, machine à mesurer tridimensionnelle, etc. : autant de moyens à investir selon un cahier des charges bien défini, un budget et un calendrier à respecter tout en manageant des équipes pluridisciplinaires.

Une brillante carrière

En 2008, j’ai rejoint Snecma Propulsion Solide à Bordeaux pour le même poste. J’ai découvert d’autres moyens et d’autres méthodes de fabrication, mais toujours avec passion. Puis, en 2012, l’entreprise a fusionné avec SNPE, pour devenir Herakles. Je suis alors nommée chef de projet des investissements du secteur spatial.

J’ai changé de poste au cours de ma seconde maternité où j’ai été sollicitée pour rejoindre les équipes en charge des programmes de développement. Je suis actuellement la cheffe de projet de la tuyère du moteur à propulsion solide des futurs lanceurs Ariane 6 et Véga C.

Un fort engagement associatif

En parallèle j’ai été nommée déléguée régionale pour l’association « Elles bougent » en Aquitaine. Ma mission consiste à promouvoir les métiers industriels de tous domaines auprès des jeunes filles... encore trop peu nombreuses à vouloir se lancer en ingénierie !