Une école d’ingénieur d’envergure

L’ENSMM est une école publique d’enseignement supérieur et de recherche, qui assure une formation d’ingénieurs pluridisciplinaires, fortement axée sur les systèmes mécatroniques et les microsystèmes.
Habilitée par le Ministère de l'Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, son diplôme est reconnu par la Commission des Titres d'Ingénieur depuis 1934.

Dès le niveau Bac +2 !

L’ENSMM recrute au niveau Bac + 2 et délivre, au bout de 3 ans, un diplôme d’ingénieur donnant le grade de Master. Il est possible d’y suivre une formation initiale classique ou par apprentissage, ainsi qu’une formation continue.

Les diplômés de l’école sont des ingénieurs polyvalents, aptes à exercer dans les domaines de la R&D, de la conception, de la production ou de la commercialisation.

Idéalement située

L’ENSMM est implantée à Besançon, une région réputée à l’échelle européenne pour son expertise dans le domaine des microtechniques.

Le site de l’école est au cœur du pôle d’activité TEMIS - Technopole Microtechnique et Scientifique -, à proximité du grand campus universitaire de la Bouloie.

Besançon est une ville très universitaire, à taille humaine, où des étudiants de tous horizons se croisent chaque jour.

Une école ouverte sur le monde

Une mobilité à l'international, d'au moins trois mois, doit être réalisée pendant le cursus d'ingénieur, sous la forme de semestres d’études, de stages industriels ou dans le cadre d’un double diplôme.

Un séjour à l'international permet d’approfondir ses connaissances en langues étrangères et donne une dimension internationale au diplôme. Sur le plan personnel, il développe la confiance en soi, la connaissance de soi-même et l’ouverture aux autres.

L’ENSMM est aussi un lieu d’accueil privilégié pour les étudiants internationaux.

Une école publique

Le coût de la scolarité pour la formation initiale est de 830,10 €/an (tarif pour l'année 2015/2016).
610 € pour les frais d'inscription, 215 € pour la sécurité sociale étudiante et 5,10 € pour la médecine préventive.
Les boursiers bénéficient d'une exonération des frais d'inscription et de la sécurité sociale étudiante.

JPO

Une journée portes ouvertes est organisée à l'école tous les ans à l'occasion de la semaine nationale de la fête de la science. Cette journée permet de découvrir les activités pédagogiques et associatives de l’école et également d’aborder d’une manière ludique une partie des activités des départements de recherche de l’école.

Pour 2017, elle aura lieu le samedi 14 octobre 2017 de 9h à 17h.

Partenaire des entreprises

La plateforme partenariale de l’école offre aux entreprises les ressources nécessaires pour améliorer leur compétitivité. Les TPE-PME peuvent ainsi confier des projets industriels concrets aux élèves ingénieurs de l’ENSMM et bénéficier de leur expertise, tout en leur permettant de progresser dans leur discipline. Le tout, avec un encadrement scientifique et technique adapté.

Au cœur de la Recherche

La recherche de l’ENSMM est majoritairement au cœur de l'institut de recherche FEMTO-ST : l’un des plus grands laboratoires publics français en sciences de l’ingénieur.
Les enseignants-chercheurs de l’ENSMM participent aux travaux de recherche menés au sein de l’institut FEMTO-ST.
Classé A + par l’HCERES, l’institut regroupe l’ensemble des départements de recherche dans les domaines de la mécanique, des matériaux, de la mécatronique, de l’électronique, de l’acoustique, de l’opto-électronique, de l’énergie et des systèmes temps fréquence.

Une école en réseau

L’ENSMM est membre fondateur du réseau national POLYMECA, qui regroupe les écoles d’ingénieur françaises ayant une base commune en ingénierie et mécanique. Ces écoles se sont réunies afin d’offrir un choix plus large de cursus et la possibilité d'obtenir un double-diplôme entre deux établissements.
Les écoles faisant actuellement partie de POLYMECA avec l'ENSMM sont l'ISAE-ENSMA de Poitiers, l'ENSIAME à Valenciennes, SUPMÉCA à Paris, l'ENSTA Bretagne à Brest, l'ENSCI à Limoges, l'ENSEIRB-MATMECA à Bordeaux et SeaTech à Toulon.

Au niveau régional, l’école participe activement à l’organisation des communautés d’universités et d’établissements, avec la création du Polytechnicum Bourgogne-Franche Comté, et plus récemment de la COMUE, qui conforte la structuration des universités et des écoles des deux régions.
Ces regroupements permettent de mettre en valeur les formations, tout en les enrichissant de parcours pluridisciplinaires. Le but est aussi de faire rayonner jusqu’à l’international l’ensemble des formations de ce nouveau visage territorial.